Envol

Anatole Hossenlopp | Cie Hoda

22 ET 23 avril - le Carré — Danse

ACHETEZ VOS PLACES


Pour sa première création, le jeune Anatole Hossenlopp, qui fait déjà preuve d’un sens aigu de l’écriture chorégraphique, signe une pièce au nom prémonitoire : L’Envol ou l’éveil sur scène de six formidables danseurs, prêts à repousser toutes les limites.

Réservez vos places !

avril
mar 22
mer 23

S’inspirant du mythe d’Icare, désireux de voler toujours plus haut, quitte à se brûler les ailes, Anatole Hossenlopp entraîne ses interprètes, toutes et tous fraîchement diplômés des plus hautes écoles de danse, dans un ballet exalté et aérien. Guidés par la musique frénétique des Pink Floyd, ils avancent en chœur dans un flot ininterrompu de mouvements, traversés par de nombreuses influences. Dans cette première œuvre de la compagnie HODA, la jeunesse du plateau est à l’image de celle qui, dans notre société froide et violente, veut encore croire en un monde meilleur. Déployant une énergie débridée, L’Envol souffle un immense vent de liberté.

Le CCN accompagne Anatole Hossenlopp qui signe sa première création. C'était important pour moi en tant que jeune directeur d’offrir à un jeune artiste la possibilité de créer. Notre mission est d’identifier ces futurs talents, leur offrir les meilleurs outils pour créer librement. Ce qui me touche dans son travail est ce retour à une matière chorégraphique généreuse. Heureux que la programmation de l’Archipel leur permette aujourd’hui de présenter ce travail !

Mehdi Kerkouche

Infos pratiques

 

1h
de 10 € à 22 €

Co-programmation avec le CCN de Creteil et du Val-de-Marne EMKA

<><><><><>
mar. 22 avril - 15h - séance scolaire tout public & centres de loisirs

 

► Rencontre avec les artistes

Distribution

chorégraphie Anatole Hossenlopp
interprètes
Tanguy Crémoux, Marie-Lou Durand, Margot Guiguet, Alizée Leman, Vincent Mazerot, Jean Soubirou
assistants chorégraphe Marie-Lou Durand, Jean Soubirou
création lumière Anne Roudiy

musiques
The End, Take it as it Comes - The Doors ;
Echoes - Pink Floyd ;
Modul 58 - Nik Bärtsch

Voir aussi