Le Roi Lear

W. Shakespeare | G. LavaudantJ. Weber

— Théâtre

ACHETEZ VOS PLACES

Georges Lavaudant revient sur la scène du Grenat avec un Shakespeare qu’il connaît bien, Le Roi Lear. Une pièce tempêtueuse pleine de folies pour laquelle le metteur en scène invite le comédien à l’imposante stature : Jacques Weber. Une nouvelle vision de la tragédie, de grands interprètes pour incarner cette humanité en désordre, du rythme et de l’audace, du Georges Lavaudant au meilleur de son art.

Déjà en 1975, à Grenoble, le jeune Georges Lavaudant montait Le Roi Lear. Mais c’est en 1995, au théâtre de l’Odéon qu’il en donnait une version fameuse avec Philippe Morier-Genoud dans le rôle-titre. Il remet l’ouvrage sur le métier avec Jacques Weber pour jouer le King dans cette histoire aux intrigues mêlées. Une histoire de territoire et de filiation, d’intime et de politique, de passion et d’anéantissement, où tout explose, où rien ne fait plus sens et que Georges Lavaudant fait crépiter. Dans ce chaos cruel comme une tempête sur une lande déserte, la déraison semble se déchaîner, et pourtant le metteur en scène ne sombre pas dans l’abîme de l’horreur de la tragédie, il traque dans la noirceur des personnages ces éclats d’humanité qui persistent sous la folie totale de leurs actes. Jacques Weber, entouré de comédiens totalement investis, est ce vieux roi aux apparences d’ogre emporté, aveuglé par sa puissance déchue

Infos pratiques


Tarifs de 14 à 35 €

Coproduction | Résidence
Création à l'Archipel

Durée 3h30 avec entracte

► Projection cinéma et rencontre avec Jacques Weber Institut Jean Vigo
La vie suspendue ou l'adolescente surcre d'amour - Jocelyn Saab - 1985
jeudi 30 septembre - 18h
► Coin du Libraire avec la libraire Torcatis
vendredi 8 octobre

Distribution

texte William Shakespeare
mise en scène, adaptation, lumières Georges Lavaudant
traduction, dramaturgie Daniel Loayza
décor, costumes Jean-Pierre Vergier
assistante costumes Siegrid Petit-Imbert
assistante mise en scène Fani Carenco
créateur son Jean-Louis Imbert
assistant lumières Cristobal Castillo-Mora
maquillages, coiffures, perruques Sylvie Cailler et Jocelyne Milazzo
maitre d’armes François Rostain
régisseur général Philippe Chef
régisseur plateau Yann-Kevin Berger
cheffe habilleuse Christine Bazin
habilleuse Marion Vincent

avec

Jacques Weber - Lear
Astrid Bas - Gonéril
Frédéric Borie - Cornouailles – chevalier - gentilhomme
Thomas Durand - Duc de Bourgogne – Oswald – serviteur - soldat
Babacar M’Baye Fall - Kent
Clovis Fouin-Agoutin – Albany - Curan - serviteur
Bénédicte Guilbert - Cordélia
Manuel Le Lièvre - le Fou – le vieillard – le médecin
François Marthouret - Gloucester
Laurent Papot - Edmond
Jose-Antonio Pereira - Le roi de France – Un gentilhomme
Grace Seri - Régane
Thomas Trigeaud – serviteur – chevalier – messager - officier
Thibault Vinçon – Edgar

Production

production déléguée Théâtre du Gymnase / Théâtres des Bernardines (Marseille); Compagnie LG théâtre coproductions MC2, Grenoble; TNP, Villeurbanne; Comédie de Caen ; Théâtre de la Ville [Paris] ; l’Archipel, scène nationale de Perpignan
avec le soutien de la MC93 pour le prêt de costumes

Photos de répétition © Bertrand Delous

À télécharger