Philippe Jaroussky

& L'Ensemble Artaserse

È Morto Il Mio Gesù

21 janvier - 20h30 - le grenat — Chant — Musique Baroque — Musique Classique

ACHETEZ VOS PLACES

Le contre-ténor a laissé un souvenir impérissable lors de sa première venue à l’Archipel en 2017. Il est de retour, toujours en compagnie de l’ensemble Artaserse, avec cette fois-ci un programme italien. Une série de compositions qui lui permet d’aborder les différentes manières appréciées par les cours d’Europe du temps où Vivaldi était maître du violon pour la Sérénissime République de Venise.

Réservez vos places !

janvier
jeu 21

Le baroque italien lui va si bien. Ses qualités techniques audacieuses, sa musicalité et sa façon d’incarner le chant lui permettent toutes les facéties des castrats qui régnaient alors dans les salons des princes vénitiens. Philippe Jaroussky fait scintiller toutes les facettes, toutes les nuances de ce baroque flamboyant, éternel. On y croise Caldara, Vivaldi, Scarlatti, Bononcini ou encore Nicola Fago et même le plus italien des compositeurs allemands : Johann Adolph Hasse. L’ensemble Artaserse qui joue sur instruments d’époque est l’écrin chatoyant dans lequel le contre-ténor coule sa voix d’une clarté incroyable, ardente, virtuose. Le bel équipage nous fait revivre les passions, les effets dramatiques, les tensions et les exubérances du Grand Siècle.

Programme È MORTO IL MIO GESÙ

Antonio Caldara (1670 – 1736)
Morte e sepoltura di Christo " è morto il mio Gesù"
Assalone " contro l'empio s'impugni la spada"

Antonio Vivaldi (1678 – 1741)
Sinfonia "al Santo sepolcro" RV 169

Giovanni Bononcini (1670 – 1747)
La decollazione di san Giovanni Battista « Bacio l’ombre e le catene »

Johann Adolph Hasse (1699 – 1783)
La Conversione di san Agostino
Récit « si, solo à te mio dio » aria « il rimorso opprime il seno »

Nicola Fago (1677 – 1745)
il Faraone sommerso « Fors’è pur nel proprio sangue » de il faraone sommerso

Marc' Antonio Ziani (1653 – 1715)
Sinfonia " del sepolcro"

Alessandro Scarlatti (1660 – 1725)
La Giuditta « Dormi o fulmine di guerra »

Alessandro Scarlatti (1660 – 1725)
Sedecia, Re di Gerusalemme "Per punire il mio pubblico errore"

Fortunato Chelleri (1690 – 1757)
Dio al Sinai
Récit accompagnato « Odi, Mose mio fido » aria « Caderà, perirà »

Dans la presse

Accompagné par l’ensemble Artaserse qu’il a fondé en 2002, notre génial contre-ténor national a concocté, en grand spécialiste du baroque vénitien, un incroyable récital en forme de florilège, riche en découvertes, sur les pas des grands compositeurs du XVIIe siècle. La Terrasse

Infos pratiques

Tarifs de 14 à 35 €