Traviata

Vous méritez un avenir meilleur

Guiseppe Verdi / Benjamin Lazar

— Théâtre Musical

ACHETEZ VOS PLACES

Le grand opéra de Verdi, inspiré de la Dame aux camélias d’Alexandre Dumas fils, revient à ses origines théâtrales avec la mise en scène de Benjamin Lazar. Il nous invite à percer l’intimité de Violetta, courtisane brûlante de fièvre et d’amour, enivrée par le lourd parfum des fleurs et des alcools, emportée dans le vertige d’une fête musicale habitée de fantômes.

À la fois opéra et théâtre musical, cette Traviata est au plus près du personnage de Violetta, courtisane mondaine rongée par la tuberculose. Sur scène, instrumentistes et chanteurs se confondent, les voix parlent et les voix chantent, l’art lyrique et le jeu d’acteur s’entremêlent, tout comme l’italien et le français, exaltant l’amour et la mort. Derrière l’héroïne romantique, se profile la personnalité de Marie Duplessis, celle ayant inspiré Alexandre Dumas et le compositeur. Certains de ses amants, Dumas père ou Liszt, apparaissent au détour d’une scène, alors que c’est toute une société, tout un monde que la tragédie dévoile. Dans une profusion de fleurs, Violetta, jeune femme fragile, entretenue, malade, sacrifiant tout à l’amour, prend sa dimension humaine. Une Traviata où se conjuguent la figure céleste du personnage lyrique et celle d’une réalité beaucoup plus sombre.

Dans la presse

Personne ne leur aurait pardonné de toucher à un cheveu du plus célèbre des opéras de Verdi si cela avait été pour lui crêper le chignon ou simplement lui décolorer le capillaire. Mais non. Ce à quoi nous avons assisté, lors de la première, est de pure grâce, un moment magique, rare, où théâtre et musique — et humanité — empruntent le couloir ascendant d’un souffle unique. LE MONDE

Infos pratiques

durée : 2h

Spectacle chanté en français et en italien, surtitré en français

Tarifs de 14,80 à 37 €

Distribution

d’après La Traviata de Giuseppe Verdi
conception Benjamin Lazar, Florent Hubert et Judith Chemla
mise en scène Benjamin Lazar
arrangements et direction musicale Florent Hubert et Paul Escobar
chef de chant Alphonse Cemin
scénographie Adeline Caron

avec Florent Baffi, Safir Behloul, Jérôme Billy, Renaud Charles, Élise Chauvin, Axelle Ciofolo de Peretti, Myrtille Hetzel, Bruno Le Bris, Gabriel Levasseur, Sebastien Llado, Benjamin Locher, Marie Salvat, Juliette Séjourné

Production

production C.I.C.T. – Théâtre des Bouffes du Nord
coproduction Théâtre de Caen ; Espace Jean Legendre, Théâtre de Compiègne – scène nationale de l’Oise en préfiguration ; Le Parvis – scène nationale de Tarbes-Pyrénées ; le Théâtre – scène nationale Mâcon-Val de Saône ; TANDEM scène nationale ; Théâtre Forum Meyrin / Genève ; Le Moulin du Roc–scène nationale de Niort; Théâtre de l’Incrédule ; Cercle des partenaires des Bouffes du Nord. Action financée par la Région Île-de-France / avec le soutien de la SPEDIDAM et l’aide d’Arcadi Île-de-France / avec la participation artistique du Jeune théâtre national / construction des décors Ateliers du Moulin du Roc – scène nationale de Niort. Le Théâtre de l’Incrédule est soutenu par la Région Normandie.