2147, et si l'Afrique disparaissait ?

Moïse Touré | J.C. Gallotta | Rokia Traoré

13 mars - 20h30 - Le Grenat — Théâtre — danse — Musique Live

ACHETEZ VOS PLACES

Pour cette nouvelle vision de l’Afrique, Moïse Touré a convoqué le chorégraphe Jean-claude Gallotta, la musicienne Rokia Traoré et huit auteurs autour de la question de l’humanité. De la danse donc, et quelle danse, mais aussi du jeu pour des textes sans concession et des rythmes venus du Mali. Les artistes, pour la plupart africains, y jouent une chanson de gestes poétique.

Réservez vos places !

mars
ven 13

2147, c’est la date prophétique et cynique annoncée par l’ONU pour la réduction de moitié de la pauvreté en Afrique. Le metteur en scène Moïse Touré, avec la complicité de Jean-Claude Gallotta, avait déjà réagi à cette annonce par un spectacle créé en 2005 à Bamako. Avec ce second opus, il tente de donner une réponse poétique à cette perspective funeste. Il met en récit, en geste et en musique l’Afrique d’aujourd’hui et l’Afrique de demain. C’est aussi l’expression de la vitalité et de la créativité de ce continent qui pourrait bien être l’avenir de l’humanité. Comédiens, danseurs et musiciens sur le plateau font vivre l’énergie vitale et nous font sentir le souffle de l’urgence à agir, à relever les défis.

Dans la presse

Dans un clair-obscur bleuté, une arche du monde au beau milieu du Sahara à marée basse, un spectacle à la confluence des arts…
theatreonline.com

Infos pratiques

Durée 1h30
Tarifs de 10 à 25 €

Expo ! Effervescente Afrique | Mars

Rencontre  espace panoramique
Entrée libre sur réservation : rp@theatredelarchipel.org / 04 68 62 62 18

Distribution

conception et mise en scène Moïse Touré
chorégraphie Jean-Claude Gallotta
dramaturgie Claude-Henri Buffard
musique originale Rokia Traoré, Fousco et Djénéba