La réponse des hommes

Tiphaine Raffier | Cie La femme coupée en deux

11 ET 12 mai - le grenat — Théâtre

ACHETEZ VOS PLACES

Prenant sa source dans les œuvres de la miséricorde, La Réponse des Hommes, écrit et mis en scène par Tiphaine Raffier, parle de morale et de bonté. Une succession d’histoires, une variation contemporaine autour de neuf préceptes de la miséricorde. Impeccablement rythmée, d’une beauté formelle minutieusement organisée, la pièce tient en haleine sans relâche.

Réservez vos places !

mai
jeu 11
ven 12

Accueillir les étrangers, nourrir les affamés, prier pour les vivants et pour les morts, donner à boire aux assoiffés, vêtir ceux qui sont nus, visiter les prisonniers, assister les malades, ensevelir les morts, sauvegarder la création. Voilà les têtes de chapitres de la pièce qui n’est ni moralisatrice ni grandiloquente. Transposées dans notre histoire contemporaine, les problématiques et les situations résonnent en nous et posent la terrible question : comment faire le bien ? Dix comédiens et quatre musiciens donnent chair et rythme au propos, des images vidéo prises en direct déplacent le regard, dévoilent l’envers des espaces, la subjectivité des personnages. Tiphaine Raffier interroge profondément la nature humaine, questionne l’acte de miséricorde, la nature de la bonté et nos capacités d’empathie.

Dans la presse

Foisonnante, vertigineuse, déstabilisante, cette « variation sur neuf Œuvres de miséricorde » que crée Tiphaine Raffier impressionne. L’œuvre est une traversée exceptionnelle au cœur de notre humanité, magistralement maîtrisée, riche de questionnements qui se diffractent et nous touchent. La Terrasse

Infos pratiques


Tarifs de 12€ à 30€

⏳ durée 3h20 avec entracte
 

 

photo couverture © Simon Gosselin

Distribution

écriture et mise en scène Tiphaine Raffier
assistanat et dramaturgie Lucas Samain
scénographie Hélène Jourdan
lumières Kelig Le Bars
vidéo Pierre Martin
musique Othman Louati
son Frédéric Peugeot et Hugo Hamman
costumes Caroline Tavernier
chorégraphies Pep Garrigues et Salvatore Cataldo

avec
Sharif Andoura, Salvatore Cataldo, Éric Challier, Teddy Chawa, François Godart, Camille Lucas, Edith Merieau, Judith Morisseau, Catherine Morlot, Adrien Rouyard
et les musiciens de l’Ensemble Miroirs étendus Guy-Loup Boisneau, Émile Carlioz, Clotilde Lacroix

Production

production La femme coupée en deux, La Criée – Théâtre national de Marseille
production musicale  Miroirs Étendus coproduction  ExtraPôle Provence-Alpes-Côte d’Azur**, Festival d’Avignon, Théâtre National Populaire, Scène nationale Châteauvallon-Liberté, Odéon-Théâtre de l’Europe, Théâtre de Lorient - CDN, Théâtre du Nord - CDN Lille-Tourcoing, Théâtre Olympia - CDN de Tours, La Rose des Vents – Scène nationale Lille Métropole Villeneuve d’Ascq, Théâtre Gérard Philipe - CDN de Saint-Denis, Le Quartz – scène nationale de Brest, Scène Nationale 61 d'Alençon, Le Phénix – scène nationale Valenciennes-Pôle européen de création, Le Préau - CDN de Vire-Normandie. avec le soutien de La DRAC Hauts-de-France, de La RÉGION Hauts-de-France, de la Ville de Lille. avec le soutien de La DRAC Hauts-de-France, de La RÉGION Hauts-de-France, de la Ville de Lille, de la DGCA et du Grand sud-Lille. avec la participation artistique du Jeune Théâtre National et Le dispositif d’insertion de l’ÉCOLE DU NORD - soutenu par la Région Hauts-de-France et le Ministère de la Culture. * La compagnie La femme coupée en deux bénéficie du soutien du ministère de la Culture / Direction régionale des affaires culturelles Hauts-de-France, au titre de l’aide aux compagnies conventionnées. ** Plateforme de production soutenue par la Région SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur rassemblant le Festival d’Avignon, le Festival de Marseille, le Théâtre National de Nice, le Théâtre national de Marseille La Criée, Les Théâtres, Anthéa, la scène nationale Liberté-Châteauvallon et la Friche la Belle de Mai