Les Violoncelles français

Octuor de Violoncelles

29 février - Le Grenat — Musique de chambre

ACHETEZ VOS PLACES

avec Anne Gastinel, Xavier Phillips, Roland Pidoux, Raphaël Pidoux, Hanna Salzenstein, Gauthier Broutin, Volodia van Keulen, Hsinghan Tsai

 

Quatre figures de proue de l’école française de violoncelle, Anne Gastinel, Roland Pidoux, Raphaël Pidoux et Xavier philips s’entourent de quatre jeunes violoncellistes afin de retrouver l’esprit polyphonique des ensembles de violes de gambe. Cet
octuor magnifique rend hommage aux compositeurs français : Gounod, Fauré, Ravel, Berlioz, Bizet, Saint-Saëns…

Réservez vos places !

février
sam 29

20:30

Programme VioloncellOpéra

Charles Gounod (1818-1893) Faust La Valse
Gabriel Fauré (1845-1925) Après un rêve
Léo Délibes (1836-1891) Lakmé (duo des fleurs)
Hector Berlioz (1803-1869) Lamento (Les nuits d’été)
Maurice Ravel (1875-1937) Tombeau de Couperin
Reynaldo Hahn (1874-1947) Venezia
Camille Saint-Saëns (1835-1921) Romance op. 36
Jacques Offenbach (1819-1880) Les larmes de Jacqueline
Georges Bizet (1838-1875) Carmen (Prélude, Habanera, Seguedille, Entracte, Air tzigane)

 

Leur premier concert aux Folles Journées de Nantes en 2006 fut une révélation et un succès immédiat. Depuis, l’octuor est invité dans de nombreux festivals internationaux. Sous la houlette du formidable transcripteur qu’est Roland Pidoux, les huit violoncellistes interprètent les plus belles pages du grand répertoire allant de Monteverdi à Wagner. Dans l’esprit des ensembles baroques, les musiciens diablement engagés font vibrer l’incroyable potentiel technique et sonore de leur instrument. Tour à tour solistes, les interprètes s’autorisent bien des audaces virtuoses afin de sublimer ces partitions où l’on trouve la valse de Faust, le troublant Après un rêve, l’imposant Tombeau de Couperin et même l’avenante Carmen.

Dans la presse

Non content de faire jouer la toccata par un tutti de violoncelles survoltés comme au bord de la crise de nerfs, Roland Pidoux a imaginé la fugue dans un éclatement polyphonique presque déstructuré. Le tout sonne délicieusement irrévérencieux, et ça fait un bien fou.
Marie-Aude Roux - Le Monde

Infos pratiques

Durée 1h30 durée estimée
Tarifs de 10 à 25 €

Rencontre introductive musicale : 29 février | espace panoramique
Entrée libre sur réservation : rp@theatredelarchipel.org / 04 68 62 62 18